Histoire de New York


De la découverte du territoire américain par les européens à la ville de New York telle qu'on la connait aujourd'hui, découvrez l'histoire de New York sur voyage-new-york.net. Pour les curieux intéressés par l'histoire en général, ou par l'histoire de New York en particulier.

L'ère précoloniale

histoire de new yorkAvant 1524, New York était dans ce qu’on appelle l’ère précoloniale (les colons n’étaient pas encore arrivés). On connaît peu de choses sur cette époque de l'histoire de New York, car peu de documents ont été retrouvés. Ainsi on ne sait pas exactement quand les premiers hommes sont arrivés aux États Unis et à New York. Les historiens et les archéologues pensent tout de même que les premiers hommes pourraient à avoir mis le pied à l’est des États Unis vers 10 500 ans avant JC. A cette époque de l'histoire de New York, les habitants étaient des Amérindiens. Les Amérindiens se partageaient New York selon leur ethnie : par exemple les Manates vivaient à Manhattan, les Canarsies à Brooklyn...

L’arrivée des colons à New York

Au début du 17ème siècle, les hollandais veulent rallier l’Inde en bateau. Ils envoient Henry Hudson en explorateur. Hudson cherche à tout prix un passage vers l’orient par les États Unis, mais se rend compte qu’il n’y en a pas. Lors de ses recherches, il navigue dans la baie de New York et sur le fleuve aujourd’hui appelé de son nom, l’Hudson River. Les hollandais ne trouvèrent pas la route des Indes à cette occasion mais augmentèrent leur présence au nord est des États Unis. La ville fut d’ailleurs appelée la Nouvelle Amsterdam en 1614. Dans les années 1660, les anglais veulent prendre le contrôle de New York. Ainsi, en 1664, le roi Charles II d’Angleterre offre la Nouvelle Amsterdam à son fils le Duc d’York, alors qu’elle n’est pas à lui. C’est de cette manière que les anglais s’imposèrent ensuite dans la ville et en prirent le contrôle.

New York propriété des anglais

histoire de new york cityA la fin du 17ème siècle, l'histoire de New York se poursuit avec une guerre qui sévit entre les anglais et les français. Les français prennent la Nouvelle Amsterdam et la rebaptisent New York. Mais les anglais récupèrent la ville en 1674. New York devient petit à petit une grande ville. Les troupes britanniques étaient toujours à New York au 18ème siècle. Les New Yorkais en eurent marre et se rebellèrent, sous l’impulsion de George Washington. La guerre d’indépendance démarra en 1776 et dura jusqu’en 1783. Au cours de la guerre, les anglais amplifièrent leur domination sur New York, les troupes New Yorkaises étant trop peu nombreuses. La ville serait restée britannique si le traité de Paris n’avait pas été signé en 1783, déclarant les américains libres, et donc la ville leur appartenant de plein droit.

La croissance de New York

Au 19ème siècle, New York commença son fort développement, notamment grâce à son port. Le nombre d’habitants grimpa considérablement, avec l’arrivée d’immigrés dès le début du 19ème siècle. Une longue expansion commença alors, que seule la guerre de sécession de 1861 à 1865 ralentit. Aujourd’hui comme vous le savez, New York est devenue l’une des plus grandes villes économiques du monde, grand centre financier de la mégalopole nord est américaine.

Voir la géographie de New York