Histoire de Harlem – New York


La naissance de Harlem

La naissance de Harlem eut lieu en 1658. Le gouverneur Peter Stuyvesant fonda ce village, qu’il appela Nieuw Haarlem. Ce nom a une consonance allemande car à cette époque, les hollandais avaient colonisé New York. C’était encore l’époque de l’esclavagisme. Ainsi, les esclaves noirs durent réaménager une piste indienne, pour relier New York. Le nom de Harlem fut donné au village en 1664, lorsque les anglais prirent la ville de New York.

Harlem aux 18 et 19ème siècles

histoire de harlemAux dix huitième et dix neuvième siècles, Harlem était une zone rurale. Des familles riches côtoyaient les riverains, comme par exemple les Delancey, les Bleeker ou encore les Beekman, des noms toujours connus aujourd’hui. Ces familles possédaient de grands domaines dans Harlem.

Guerre d’indépendance : 1776

Harlem n’échappa pas à la guerre d’indépendance. Ainsi, il y eu une grande bataille dans le quartier de New York, entre les britanniques et les américains. La bataille de Harlem fit environ 70 blessés dans chaque camp.

Jusqu’à la fin du dix neuvième siècle, Harlem est toujours un village. Moins de cent familles y habitent. Le village comporte même une église, école, bibliothèque etc. Les habitants prennent le bateau pour se rendre à New York, sur l’East River.
Des populations d’immigrés irlandais arrivèrent ensuite dans Harlem vers la fin de dix neuvième siècle.

Harlem fut ensuite rapidement rattaché à la ville de New York. Beaucoup de constructions furent rapidement mises en place, puis des lignes de métro furent également construites.
Ceci accéléra l’urbanisation du quartier. Des immeubles et de belles maisons en bois furent montées et la bourgeoisie s’installa.
Toutefois, les prix baissèrent ensuite à cause de retards dans la construction du métro de New York. L’offre était également supérieure à la demande dans l’immobilier. Ceci attira des immigrants juifs d’Europe de l’est, et appauvrit le quartier.

La population afro-américaine fit aussi son arrivée dans Harlem. En effet, le racisme était très présent dans le sud des États Unis, et la situation était invivable pour les noirs qui subissaient de nombreuses agressions, humiliations etc. Ils se réfugièrent dans Harlem.

Pendant de nombreuses années, Harlem fut donc le quartier afro américain de New York. Il représenta le combat des noirs pour la liberté et l’égalité.

Renouveau de harlem : années 90

histoire harlemA la fin du vingtième siècle, dans les années 80 à 90, de grands changements eurent lieu dans Harlem. Le revenu moyen des habitants a en effet augmenté, surtout dans Central Harlem et East Harlem. La population blanche est plus nombreuse dans le quartier de Manhattan, qui devient intéressant pour les classes moyennes, avec le manque de logements et l’augmentation des prix de l’immobilier.
Mais pour que le quartier devienne plus fréquentable, de nombreuses rénovations ont été mises en place, grâce à des fonds privés et publics. Les maisons en bois (ou brownstones) ont aussi été rénovées.
Aujourd’hui, Harlem a une autre réputation dans New York, plus agréable grâce au développement des commerces et des divertissements.