Histoire de Greenwich Village, New York


Greenwich pendant le règne des Hollandais

maison greenwich villageGreenwich Village est construit sur un ancien marécage. Au 16ème siècle, les Amérindiens, premiers habitants des États Unis, connaissaient déjà la zone et l'appelaient "Sapokanikan", qui signifie "champ de tabac". Mais les premiers à s'intéresser réellement au quartier furent les hollandais, qui arrangèrent The Village dans les années 1630 (voir l'histoire de New York). Ils en firent un pâturage, et l'appelèrent Noortwyck. Greenwich était alors un petit hameau de quelques habitants qui pratiquaient l'élevage.

Mais les anglais arrivèrent ensuite à Manhattan et prirent la ville (alors appelée Nouvelle Amsterdam) aux hollandais.

Greenwich Village colonisé par les Anglais

Greenwich Village se transforma rapidement avec l'arrivée des anglais, et devint réellement un village en 1712. Il était alors séparé de quelques kilomètres de New York, qui se développait également rapidement.

Le quartier connut ensuite une forte croissance à cause d'un malheureux événement. Des épidémies de fièvre jaune et de choléra s'abattirent sur la ville de New York, ce qui fit fuir les habitants du sud de la ville vers Greenwich.

Le développement du quartier New Yorkais

Au 19ème siècle, les habitants les plus riches de New York aidèrent beaucoup au développement de Greenwich. Ils y firent construire des maisons très nobles dans Washington Square. Puis des maisons toutes semblables ou presque furent également construites, ce sont les maisons de style ancien bien connues à New York, et qui font aussi le charme de la ville.

Les habitants les plus riches partirent ensuite s'installer plus au nord de la ville. Des immigrants Chinois, Irlandais et Italiens prirent leur place dans le village de Greenwich. Les loyers abordables attirèrent aussi une grande population d'artistes bohèmes, d'écrivains comme Mark Twain ou Edgar Allan Poe.

Ces événements et cette population changèrent l'atmosphère et l'ambiance de ce quartier de New York. La vie y est devenue très simple, calme, et surtout nocturne à cause de la population de jeunes et d'artistes.

C'est d'ailleurs dans Greenwich Village que Jimi Hendrix construisit l'Electric Lady sound studios, que Barbara Streisand débuta au "bon soir" ou encore que Andy Warhol et Lou Reed créèrent la "citadel of Hippiedom" à l'Electric Circus sur St Marks Place.

Greenwich Village aujourd'hui

Aujourd'hui, Greenwich et son âme particulière sont très appréciés des New Yorkais. Les loyers ont augmenté et le quartier s'est donc embourgeoisé. Il est aujourd'hui assez chic, et on s'arrache très chères les anciennes maisons citées plus haut.

Toutefois, on peut toujours y trouver une vie nocturne très marquée, avec de nombreux bars animés, où se produisent des jazzmen, blues men et des rockers ! Greenwich Village n'aura gardé que cet aspect de son ancienne population.